Top banner FR

lang

Nager en toute sécurité: mieux vaut tôt que jamais.

La noyade est la deuxième cause principale de mortalité chez les enfants de moins de quatorze ans. Et elle peut survenir en un éclair. Il suffit de moins de deux minutes passées sous l’eau pour mourir de noyade. C’est un laps de temps très limité pour sauver quelqu’un. Prenez donc bien en considération les faits suivants quand vous allez nager avec votre petite famille :

– Enormément d’accidents surviennent lorsque des enfants tombent dans une piscine ou dans un étang. Redoubler d’attention quand vos enfants jouent à proximité de l’eau n’est donc certainement pas une précaution superflue. Il est aussi judicieux de rendre votre enfant conscient des dangers. Pour cela, amenez-le à la piscine et montrez-lui les marqueurs de profondeur (jusque là     tu peux aller), mettez-le en garde contre les dangers de la grande profondeur mais aussi du fait de sauter du bord, des sols mouillés et de la dureté des rebords de la piscine.

– Testez toujours la température de l’eau avant d’y entrer vous ou votre enfant. Des températures trop froides peuvent provoquer un choc physiologique. Et souvent, cela se produit tellement rapidement que vous ne pouvez même pas donner l’alerte. Entrez progressivement dans l’eau pour laisser votre corps s’habituer à la température. Si vous ressentez vos muscles se contracter, c’est que l’eau est est (encore) trop froide et qu’il vaut mieux ne pas y pénétrer.

– Il vaut mieux ne pas perdre les enfants du regard dans les environs d’une piscine. Il est même recommandé de mettre en pace un système de surveillance mutuel où chaque enfant en surveille un autre pendant qu’ils nagent.

– Si un enfant ne nage pas (encore) assez bien, veillez à le munir des protections suffisantes comme une veste gonflable ou des brassards.

– Il est bon de rendre son enfant conscient du fait qu’il doit rester hors de l’eau si il se sent fatigué.

– Auprès des étangs, des lacs ou des rivières, et bien sûr de la mer, il convient de redoubler d’attention. Il n’y a souvent pas de repères de profondeur et le fond n’est pas toujours visible. Veillez à ce que votre enfant ne s’éloigne pas trop du bord et restez toujours à proximité. Les eaux naturelles peuvent cacher des courants violents. Informez-vous au péralable et testez l’eau avant de laisser votre enfant y jouer.

– Il est judicieux de faire porter à vos enfants des chaussures de natation quand vous les laissez nager dans la nature. Il peut y avoir sur le fond des rochers coupants ou des débris de verre, etc., dus à la pollution.

– Prévoyez une protection solaire suffisante. L’eau n’offre aucune protection contre les brûlures du soleil. Au contraire même, la réverbération des rayons du soleil accélère encore les dommages sur votre peau. Pour les enfants, il est conseillé d’utiliser un indice de protection solaire élevé. Jusqu’à SPF50 pour les bébés et les enfants en bas-âge. Lisez-en plus sur la façon adéquate de protéger les enfants du soleil.

– Veillez à ce que votre enfant boivent de l’eau en suffisance pendant la journée afin qu’il ne se déshydrate pas.

– Restez à distance des rochers, des brise-lames ou des pontons et nagez exclusivement dans les zones signalées sous surveillance des gardes-côtes.

– Donnez le bon exemple. Si vous ne voulez pas que votre enfant saute du bord dans la grande profondeur, ne le faites pas vous-même.

– Faites prendre à vos enfants des leçons de natation. Ainsi vous réduirez considérablement les risques de noyade.

Banner Fr

Acheter en ligne

liens intéressants

la newsletter

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

Facebook